Internet libre de Free TON
Créer un post
Créer un post
Tags populaires

Internet libre de Free TON

Nous devons être libres non pas parce que nous revendiquons la liberté,

mais parce que nous la pratiquons.

William Faulkner

Internet libre de Free TON

Tout d’abord, rappelons-nous les clichés.

Les mêmes tels que «Le grand frère vous regarde» et «George Orwell a écrit 1984 comme un avertissement et non comme un manuel d’instruction» sont devenus banals. Les faits scandaleux révélés par Edward Snowden et Julian Assange nous ont tous choqués, ce n’était pas suffisant pour que nous fassions beaucoup plus que de déposer leurs sacrifices sur nos cheminées parmi tous les autres trucs inutiles afin que «la vie habituelle» continue.

Facebook, Twitter, YouTube, Google, Instagram, etc., ad nauseum, ad infinitum. Les problèmes sont clairs pour tous.

Il faut que vos données personnelles vous appartiennent. Сe n’est pas le cas, mais ça devrait l’être, un point.

La sécurité s’appuie sur la confidentialité. Le confort s’appuie sur la confiance. Les deux soutiennent la liberté. Maintenant, vous n’avez ni l’un ni l’autre, malgré ce que vous croyez.

Comme peuple, nous refusons tout simplement de consacrer le temps et les efforts nécessaires non seulement pour affronter, mais aussi pour surmonter ces sombres réalités. C’est difficile. La couverture de la confiance aveugle est en effet douce au toucher. Nous pensons vraiment et espérons au fond de nous que quelqu’un, quelque part, d’une manière ou d’une autre, trouvera quelque chose et viendra à notre secours.

Oui, quelqu’un devrait.

Quelqu’un a déjà fait.

C’est quoi l’internet?

Des milliards de personnes associent Internet aux applications. WeChat, Facebook, Telegram, YouTube. Ce sont des applications Internet qui exécutent essentiellement de nombreux aspects importants de notre vie.

Toutes ces applications et toutes les autres applications mondiales sont basées sur des services. Bases de données, stockage, réseau de diffusion de contenu (RDC), comme vous l’appelez. Les fournisseurs de cloud comme Amazon et d’autres services comme les fournisseurs de SaaS (software as a service) ne sont guère plus que des entreprises centralisées où votre confidentialité est étiquetée, ensachée et vendue. Grâce au progrès technologique , les services sous-jacents pour les applications mondiales peuvent être décentralisés. Free TON réécrit les anciennes règles et réorganise les services pour qu’ils soient entièrement décentralisés.

La décentralisation stable n’est pas simple

Pour le moment, créer un service fiable au-dessus d’un réseau des nœuds décentralisés n’est pas quelque chose que les gens obtiennent, mais c’est la voie à prendre; cependant, ces nœuds doivent rendre des comptes afin de rester bénéfiques sur le plan éthique. La façon de le faire est de créer un réseau où il n’est profitable que d’être éthique, c’est-à-dire bénéfique par défaut. Cela signifie des récompenses et des pénalités, ou un bâton et une carotte, ce qui est préprogrammé. L’astuce consiste à dire que ce mécanisme ne peut pas avoir d’autorité centrale pour distribuer des récompenses ou le bâton. Ce mécanisme est appelé consensus. Par consensus, nous ne faisons pas référence au consensus en ce qui concerne la blockchain comme calcul décentralisé, mais plutôt en ce qui concerne tous les services en général.

Les nœuds de Free TON fournissent plusieurs services décentralisés qui sont exploités et maintenus par un consensus modulaire fragmenté.

D’autres écosystèmes utilisent des solutions de couche 2, 3, etc. qui ne fonctionnent pas en effet. Pourquoi?

Dans un réseau véritablement évolutif et massivement décentralisé, lorsqu’il n’y a pas assez de capacité pour ajouter plus de couches, en résultat on a une forte réduction de la décentralisation à un niveau inacceptable au point qu’il ne peut même plus être qualifié de décentralisé. Au bout du compte, cela devient presque inutilisable. Autrement dit, les solutions en couches sont une faible tentative de sharding sans la mise en œuvre d’une conception de sharding appropriée.

 

Libérer Internet pour toujours

Internet est né libre. Les entreprises qui ont infecté Internet avec leur ADN centralisé ont pris les décisions techniques.

Free TON est né libre dès le premier jour grâce à une gouvernance décentralisée dans son ADN. Lancé par les efforts communautaires, il devient de plus en plus décentralisé chaque jour. Depuis sa création, la communauté s’est engagée à stratifier sa décentralisation à travers ce qu’on appelle la gouvernance stratifiée, y compris des groupes de sous-gouvernance avec des tâches auto-désignées spécifiques assumées par des membres actifs qui travaillent ensuite pour améliorer et développer le réseau. Chacun est une strate produisant des résultats pour la communauté entière sur la base d’une méritocratie “donner et prendre” où les résultats sont ce que l’on donne et les récompenses en jetons sont ce que l’on prend.

Toutes les décisions sont prises au moyen de propositions et de concours qui sont votés par les membres communautaires. L’obstacle constitue la nature humaine de ne voter que lorsque le sujet en question présente un intérêt personnel pour l’électeur. Pour surmonter cet obstacle, Free TON a mis en place le vote à la majorité douce (SMV). SMV permet de rendre compte du manque d’enthousiasme de ceux qui n’ont pas besoin urgent de voter lorsque les circonstances ne les affectent pas directement.

Un tel modèle peut vivre indéfiniment par lui-même – pour toujours.

 

L’économie est de notre côté

Les gens doutent que les services décentralisés puissent remplacer ceux centralisés existants à cause des dépenses informatiques supplémentaires requises pour la chose comme ça. Est-ce vrai? Imaginez revenir aux années 1980. Les gens n’auraient pas cru regarder un jour la télévision personnalisée comme YouTube. Et voilà, nous l’avons.

Les coûts matériels baissent toujours à mesure que la technologie progresse, tandis que les avantages d’une architecture décentralisée se multiplient et ajoutent de la valeur au fil du temps.

Interconnexion efficace dans un environnement totalement sécurisé est le rêve de tout homme d’affaires qui devient la réalité. Imaginez la logistique, les douanes, les courriers du dernier kilomètre, les paiements, tout ce que vous avez et plus encore, et tout cela disponible en un seul moment. Pas besoin d’y penser. Cliquez et faites. Il s’agit de la composabilité pour les applications.

Du point de vue de l’utilisateur, oubliez de vous connecter… à quoi que ce soit! Zéro friction. Zéro douleur. Zéro préoccupation concernant la confidentialité ou la confiance. Ce modèle est centré sur l’utilisateur.

Marc Andreessen a dit: «Les logiciels mangent le monde.» Eh bien, maintenant, l’open source mange le logiciel, et enfin un Internet décentralisé mangera l’internet centralisé.

 

Adoption massive et applications

Permettez aux applications globales de fournir le même niveau d’expérience que vous avez actuellement dans un système centralisé, sans le système centralisé. Pas de compromis. Pas de latence. Habituellement, les utilisateurs actuels de la blockchain ont les deux.

Voici le problème. Aucune application centrée sur la communauté ne peut être construite «sur» des backends centralisés existants si on veut instaurer la confiance, la sécurité et la confidentialité. Autrement dit, il n’y a aucun moyen de prendre, par exemple, la gouvernance décentralisée, le vote, la réputation, DeFi, une réserve de valeur immuable, les transferts d’argent, tout ce que vous avez, et de les déplacer vers une technologie de backend centralisée.

Toutes les applications mondiales actuelles peuvent être construites sur un backend décentralisé. Ouaip!

Le fait est que les applications peuvent être créées sur différents systèmes. Mais quel système choisiriez-vous?

Héritage de Free TON

Nikolai Durov a développé la plate-forme TON originale avec TON Storage, TON Proxy, TON Services et TON DNS pour résoudre les mêmes problèmes décrits ci-dessus. Malheureusement, Telegram a été contraint d’abandonner ce projet précisément parce que les autorités centralisées ont beaucoup trop de pouvoir sur Internet.

Free TON a beaucoup ajouté à la plate-forme TON afin de la faire progresser pour devenir le premier réseau durable pour un Internet véritablement décentralisé. Lorsque Telegram a annoncé la fin de ses efforts, Pavel Durov, PDG de Telegram, a déclaré:

“Je veux conclure ce message en souhaitant bonne chance à tous ceux qui luttent pour la décentralisation, l’équilibre et l’égalité dans le monde. Vous menez une bonne bataille. Cette bataille pourrait être la bataille la plus importante de notre génération. Nous espérons que vous réussirez là où nous avons échoué.”

 

Free TON né pour être libre

“Né libre, aussi libre que le vent,

Aussi libre que l’oiseau volant,

Né libre pour suivre votre cœur.”

Matt Monro

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles un développeur a besoin de Free TON en tant que plate-forme pour ses applications décentralisées. Il peut évoluer jusqu’à des millions de transactions par seconde. Il dispose d’une nouvelle machine virtuelle puissante pour exécuter en toute sécurité le code de contrat intelligent. Il est possible d’écrire des contrats intelligents dans des langages de programmation de haut niveau comme C ++ et Solidity (avec Rust bientôt disponible). En bref, il est rapide, universel et sécurisé. C’est ultramoderne. Bien sûr, les réseaux comme Ava, Polkadot, Near, Zilliqa, Solana, Ethereum 2.0, etc. visent également à être rapides, universels et sécurisés.

 

Alors, qu’est-ce qui rend Free TON unique?

Voici les 3 principales raisons pour lesquelles les développeurs devraient rejoindre le mouvement Free TON.

 

Chaînes communautaires dominent

Après que la vague d’ICO en 2017 se soit terminée par des représailles réglementaires, l’industrie a opté pour les SAFTs et d’autres formes d’accords privés où seuls les investisseurs accrédités avaient l’accès aux investissements dans la blockchain. En conséquence, nous avons maintenant une vague de lancements de réseau où les VCs contrôlent la grande majorité des jetons. Ces réseaux ont fourni des allocations généreuses aux équipes, conseillers, partenaires, etc., tandis que la communauté a reçu un peu de jetons. Dans le modèle de VC Chain, les utilisateurs et les développeurs sont censés acheter des jetons pour utiliser le réseau. À mesure que les VCs détiennent ces jetons, en attendant qu’ils s’apprécient, il est probable que le prix que les utilisateurs devront payer augmentera.

Free TON a 93% de la réserve pour la construction d’une communauté. Nous pensons que les jetons sont un outil destiné à la créer. Ils permettent à tous les participants d’en profiter. La disposition des jetons à distribuer à la communauté constitue une «superpuissance de croissance» non disponible pour les chaînes de VC. De plus, cela permet à la communauté de TON de fournir un support rapide aux nouvelles applications prometteuses, en donnant aux développeurs les jetons dont ils ont besoin afin de démarrer leurs projets.

 

Concours au lieu de subventions

Les subventions sont profondément viciées. Un article récent de Lane Rettig de la communauté Ethereum le démontre: «Les subventions sont une «innovation autorisée», par la voie de laquelle les leaders d’une communauté nomment les élus. Parfois, ces processus manquent de transparence ou on les trouve injustes.» Rettig poursuit en faisant plusieurs suggestions concrètes. C’est un bon article, alors jetez-y un œil.

Nous pensons que la solution pour financer les efforts de la communauté consiste à avancer plus vite, à distribuer des jetons plus largement, à impliquer la communauté, à augmenter la transparence et à motiver la communauté.

Free TON propose des concours pour tous. Concours de validateurs, de développement de logiciels et de marketing. Concours visant à trouver de nouvelles idées, par exemple, à concevoir des Airdrops, à concevoir des mécanismes de gouvernance, etc.

Les concours sont le grand niveleur. Ils éliminent les préjugés du processus. Tout le monde peut concourir au mérite, indépendamment de son lieu de résidence, de ses antécédents ou de ses connaissances. C’est un excellent moyen d’inviter de nouvelles personnes dans la communauté tout en créant de l’enthousiasme pour toutes les personnes impliquées. Et nous pouvons tout enregistrer sur la chaîne. Nous pouvons voter pour les suggestions de concours, voter pour les juges du concours, voter pour les gagnants du concours, etc. Nous pouvons amener la transparence de la distribution des jetons à un nouveau niveau.

 

La décentralisation

Le terme décentralisé est tellement surutilisé. Certains pourraient dire que c’est un mot qui a perdu tout sens. Nous allons donc le récupérer.

Il y a peu de réseaux véritablement décentralisés, y compris Ethereum et Bitcoin. Plus récemment, Cosmos est passé au niveau suivant de décentralisation. Nous avons également vu les générations précédentes de technologie blockchain être bifurquées par les communautés. Ethereum Classic est le plus évident. Il y avait aussi plusieurs fourches d’Eos. Mais c’est la première fois qu’une blockchain ultramoderne est née décentralisée. La nature décentralisée de Free TON est importante pour les développeurs qui souhaitent créer des dapps résistantes à la censure.

Free TON représente une toile vierge pour quiconque s’intéresse à la gouvernance décentralisée. La seule gouvernance dont il dispose actuellement est la faible gouvernance des groupes de validateurs, de développeurs et d’utilisateurs qui l’ont lancé. Quiconque pense qu’il ou elle peut contribuer à la gouvernance sera le bienvenu dans la communauté. Nous pouvons concevoir les meilleurs mécanismes de gouvernance et construire les meilleurs outils. En optimisant la gouvernance, nous pouvons innover beaucoup plus rapidement.

Nous avons également besoin de personnes qui ont des idées de marketing, de stratégie d’entrée sur le marché, de fonctionnalités de réseau de base, etc. Free TON est un endroit passionnant où vous pouvez contribuer à façonner l’avenir de la première blockchain de pointe véritablement décentralisée existant aujourd’hui.

Rejoignez-nous dans notre mouvement pour créer la première blockchain véritablement décentralisée pour la prochaine génération d’applications décentralisées.

 

Pièce jointe 4

Beaucoup plus qu’un vote ou un DAO (Decentralized Autonomous Organisation = une Organisation autonome décentralisée)…

  • Ceux autorisés ou ceux sans autorisation
  • Les DAO autorisés signifient que ceux qui adhèrent sont sélectionnés. Dans un DAO sans autorisation, tout le monde peut s’inscrire.
  • Dans un DAO autorisé, vous savez qui participe et vous savez qu’il n’y a pas d’acteurs malveillants.
  • Un DAO autorisé ne subit pas la plupart des attaques auxquelles un DAO sans autorisation peut certainement faire face.
  • Simple ou stratifié
  • Dans une approche simple, tous les membres du DAO peuvent participer à chaque étape, ce qui est simple, mais pour les grandes communautés, cela signifie que le travail devient excessivement redondant.
  • Dans une approche stratifiée, vous pouvez isoler des groupes, chacun d’entre eux étant responsable de décisions spécifiques. Dans cette approche, la prise de décision est soit déléguée, soit répartie par spécialisation.
  • C’est une façon de mettre à l’échelle la gouvernance ou la « capacité de gestion ».
0

Publication author

offline 2 mois

pumpkin

62
Comments: 0Publics: 32Registration: 01-12-2020
0

Publication author

offline 2 mois

pumpkin

62
Comments: 0Publics: 32Registration: 01-12-2020

Popular

L’héritage décentralisé de Durov: l’histoire du projet de blockchain de Telegram

L’héritage décentralisé de Durov: l’histoire du projet de blockchain de Telegram Ayant démissionné du poste de PDG de Vkontakte au printemps de 2013, Pavel Durov a vendu à la fin…

1
Internet libre de Free TON

Nous devons être libres non pas parce que nous revendiquons la liberté, mais parce que nous la pratiquons. William Faulkner Internet libre de Free TON Tout d’abord, rappelons-nous les clichés.…

0
Dune x Free Ton collaboration. Les commentaires d’administrateur de DuneFrench

Les explications et avantages à propos de la proposition de fusion de Dune Network avec Ton.

0
Qu’est-ce que Free Ton ?

La multiblockchain Free TON (Telegram Open Network) est construite sur le protocole TON, qui a été développé par Nikolai Durov et l’équipe Telegram. L’écosystème Free TON est un type DAO (organisation autonome décentralisée)…

0
DeBot Specifications

Un objectif Fournissez un environnement sécurisé et pratique pour travailler avec des smart-contracts :       émuler l’appel des fonctions de smart-contraсt localement sur le client      …

0
Particularités principales de la blockchain TON

Blockchain TON comme une collection de 2-blockchains La blockchain TON constitue une collection de blockchains (voire une collection de blockchains de blockchains) car une blockchain est incapable d’atteindre la vitesse…

0
Clé privée et clé publique

Clé privée Une clé privée (clé secrète) est une variable de cryptage utilisée avec des algorithmes pour crypter et décrypter des codes. La clé secrète est partagée seulement avec le…

0
Les Exchanges pour échanger TON Crystal : KUNA

Cette série d’articles vous démontre les avantages et inconvénients essentiels de chaque bourse (Exchange) qui a listé Free TON. KUNA est l’un des premiers validateurs de Free TON. La société…

0
Les Exchanges pour échanger TON Crystal : CEX.IO

EX.IO est une Bourse de crypto-monnaie universelle et réglementée qu’on a établi en 2013. Elle sert actuellement plus de 3 millions de clients dans le monde entier. Dans cet article,…

0
Les Exchanges pour échanger TON Crystal : Coineal

La troisième bourse dans une série d’articles portant sur les endroits d’achat de Free TON Crystals Coineal est une plateforme coréenne mondiale qui permet de trader les crypto-actifs. C’est également…

0
Authorization
*
*




Registration
*
*
*
A password has not been entered
Password generation